Règlement Enduro

0 Flares 0 Flares ×

 

1. Date et lieu

Le Grand Raid Godefroy (appelé GRG dans ce document) se déroulera le 2ème week-end de septembre, à Bouillon, dans l’Ardenne belge.

L’enduro a lieu le samedi.

 2. Participation / Catégories

Le GRG enduro est ouvert à tous les compétiteurs licenciés ou non. Pour les licenciés (FCWB, ou licence « UCI »), la présentation de la licence sera demandée lors de la remise des dossards.

Pour les non licenciés il leur faudra prendre une licence journalière.

Le nombre de participants maximum est déterminé par l’organisateur.

Le GRG Enduro est ouvert à tous les participants ayant un minimum de 15 ans dans l’année.

Les catégories d’âges se répartiront de la manière suivante:

DAMES 15 et plus,

CADETS 15-16 ans (2000/1999)

JUNIORS 17-18 ans (98/97),

ELITES 19-29 ans (96/86),

MASTERS 1 30-39 (85/76),

MASTERS 2  40/49 (1975/1966)

MASTERS 3 (1965/et +…) 50 ans et plus

Il n’y aura pas de catégorie « matériel » : tout le monde concourra dans une seule et même catégorie.

 3. Parcours et déroulement de la course

Les Épreuves Spéciales (E.S.) adopteront un profil descendant.  (80 à 90 % de descente pour 10 à 20 % de plat ou éventuellement petite montée représente la répartition idéale). Les E.S. seront matérialisées par des rubalises posées soit de façon continue, soit de façon intermittente. Tout pilote franchissant la rubalise continue devra remonter là où il l’a franchie afin de reprendre le parcours. Tout franchissement volontaire de la rubalise dans le but de gagner du temps pourra entraîner la mise hors course du concurrent.

Nombre d’E.S. : le nombre de secteurs chronométrés sera de 6, ils seront complètement différents.

Les liaisons entre les spéciales (secteurs non chronométrés) devront se faire en pédalant. En aucun cas un concurrent ne pourra recourir à l’utilisation de véhicules personnels pour se rendre aux départs des E.S. Sur ces secteurs de liaison, les concurrents devront respecter le code de la route lorsqu’ils emprunteront ou traverseront des voies ouvertes à la circulation. Le temps de liaison sera limité.

Les parcours pouvant emprunter des terrains protégés, il est rappelé aux concurrents qu’il est strictement interdit de sortir des sentiers autorisés.

Les reconnaissances seront interdites et entraîneront des pénalités, sauf dérogation de l’organisateur.

Un concurrent rattrapé doit laisser le passage libre, même s’il a doublé le coureur auparavant et qu’il se fait redoubler.

Si un pilote se présente en retard à son départ, il risque une pénalité. Respectez les heures de départ.

Tout départ volé sera sanctionné de 15 secondes de pénalité.

Le coureur déclaré vainqueur sera celui qui aura effectué l’intégralité du parcours en un minimum de temps, par cumul des chronos des épreuves spéciales. En cas d’égalité, c’est le temps de la dernière spéciale qui départagera les concurrents.

 4. Inscriptions

Les inscriptions seront limitées à 350 participants.

Les inscriptions débuteront le 1er juin 2017.

Les inscriptions « en ligne » seront clôturées le 5 septembre 2017.

Si la limite de participants fixées préalablement n’est pas atteinte, une inscription sur place le matin de l’épreuve est possible. Cependant, le participant n’aura pas droit au pack coureur et à une éventuelle plaque de cadre personnalisée.

Aucun engagement ne pourra faire l’objet d’un quelconque remboursement dans le mois précédent l’épreuve quelque soit le motif.

 5. Accueil et retrait des plaques

L’accueil des concurrents et le retrait des plaques se feront le matin de la course, et selon les horaires qui seront communiqués par l’organisateur.

Les concurrents devront présenter leur licence ou leur certificat médical en contre partie de quoi ils se verront remettre leur plaque de cadre et pack « pilotes ».

En échange de leur puce de chronométrage électronique, il sera demandé en caution une pièce d’identité officielle ou licence UCI au participant. Le participant récupère sa caution en fin de journée, après avoir remis sa puce non dégradée. Toute puce perdue ou dégradée sera facturée 100€ au participant.

6. Conformité du matériel

Les vélos seront de types VTT, avec un cintre muni de bouchons et sans embouts. Ce cintre devra être de forme plate ou relevé. Le vélo devra être muni de freins efficients, à l’avant et à l’arrière. Pas de Tandem.

L’organisateur se réserve le droit d’exclure un concurrent si celui-ci participe à une épreuve avec un matériel pouvant se révéler dangereux ou non conforme : absence de bouchon de cintre par exemple.

 7. Équipement et protections

Le port du casque intégral, des gants longs, coudières, genouillères, de la dorsale ou sac à dos homologué sont obligatoires dans les E.S.

Le port du casque est obligatoire dans les liaisons.

Les vidéos embarquées sont autorisées sur le casque et cintre avec fixation amovible et sont interdites sur le plastron.

Les équipements de protection individuels : short renforcé, maillot manches longues et lunettes sont vivement conseillés.

Vérification des protections avant les spéciales.

Tout concurrent se présentant au départ sans son casque avec la jugulaire fermée se verra refusé le départ.

 8. Aspect environnemental, éthique et pénalités de course

Notre pratique se déroule dans un cadre naturel et nous souhaitons le préserver le plus longtemps et le plus efficacement possible. Les concurrents pris en train de jeter intentionnellement des papiers ou autres détritus non biodégradables, seront disqualifiés.

Les insultes envers un commissaire, des organisateurs, des autochtones ou des coureurs, entraîneront une disqualification. Il en est de même en ce qui concerne une rixe ou un comportement agressif ou dangereux envers des personnes ou le matériel.

Un concurrent rattrapé doit céder le passage, même s’il a doublé le coureur auparavant (rappel du point 3). Il est interdit de stationner sur le parcours des spéciales. En cas de gêne intentionnelle la pénalité sera de 30 secondes.

Disqualification ou pénalité 5 ou 10 minutes en cas de franchissement volontaire de la zone balisée permettant de gagner du temps.

Disqualification en cas de matériel non conforme.

Ces décisions seront prises par un collège de commissaires.

 9. Droit à l’image

En s’engageant sur l’épreuve, les participants autorisent l’exploitation de toutes images ou vidéos prises sur les courses.

 10. Cas particuliers

Tout cas particulier non prévu par le règlement sera tranché par les organisateurs et sera sans appel.

Le comité de course se réserve le droit de modifier à tout moment le présent règlement, afin de respecter les réglementations en vigueur et de veiller à l’interêt et la sécurité des participants.

Le fait de participer à la compétition implique l’acceptation pure et simple du présent règlement dans son intégralité.

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×